Hausse des subventions France Agrimer pour le secteur vinicole

Logo-France-Agrimer

Le programme national d’aide de la période 2014-2018 pour le secteur vitivinicole combine plusieurs objectifs : restructuration et reconversion du vignoble, soutien aux investissements pour la modernisation des capacités de traitement, des outils de vinification et de maîtrise de la qualité, amélioration de la compétitivité, promotion sur les marchés des pays tiers et financement de prestations viniques.
En juillet 2015, 130,9 millions d’euros avaient été consommés sur les 280 programmés pour l’enveloppe 2014/2015, dont 54,8 pour la restructuration et la reconversion du vignoble, 37,1 pour les investissements des entreprises, 35,1 pour la promotion sur les marchés des pays tiers et 3,9 pour les prestations viniques.
Pour une enveloppe de 280 millions d’euros également, les crédits versés en 2015/2016 atteignaient au 15 mars 2016 la somme de 60,6 millions d’euros. Les montants d’aides octroyés aux entreprises suivent le classement de l’année précédente : en premier lieu vient la restructuration et reconversion du vignoble avec 35,8 millions d’euros, puis les investissements (18,4 M€), la promotion sur les marchés des pays tiers (3,6 M€) et enfin les prestations viniques (2.8 M€).
L’ancien programme quinquennal, qui s’est achevé en 2013, s’était révélé satisfaisant, avec une consommation quasi-totale du budget initialement prévu. L’appel à projets pour le premier volet de 2016 se termine à la fin du mois d’avril ; de nouvelles informations sont attendues, relatives à la mise en place de la deuxième partie de ce programme d’aide.
 
Pour toute information sur les possibilités de financement de vos projets n’hésitez pas à nous contacter : +33(0)4.84.25.18.60 ou contact@deveum.fr.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons