L’union européenne à besoin de votre avis ! Lancement d’une consultation publique pour faciliter la vie des PME au sein de l’UE.

La Commission européenne vient de lancer une consultation publique à destination des PME, créateurs d’entreprises et organisations professionnelles afin de savoir plus précisément ce qu’ils attendent des futures politiques de l’Union européenne (UE).

Ferdinando Nelli Feroci, commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a déclaré à ce titre : «Alors que l’Europe poursuit son chemin sur la voie de la reprise économique, nous devons faire en sorte que le Small Business Act continue de répondre aux attentes. J’invite par conséquent toutes les parties intéressées par les questions concernant les PME à faire connaître leur point de vue. La Commission souhaite entendre vos idées et est prête à écouter vos remarques.»

Adopté en juin 2008, le Small Business Act (SBA) pour l’Europe traduit la volonté politique de la Commission de reconnaître le rôle central des PME dans l’économie de l’UE et met en place, pour la première fois, un cadre politique global pour l’UE et ses États membres dans le domaine des PME.

Il vise à améliorer l’approche globale de l’esprit d’entreprise, afin d’ancrer dans la durée le principe de priorité aux PME dans la définition des politiques («Think Small First»), depuis la réglementation jusqu’au service public, et de promouvoir la croissance des PME en aidant celles-ci à s’attaquer aux derniers problèmes qui entravent leur développement. Le SBA concerne toutes les entreprises indépendantes qui emploient moins de 250 personnes, soit 99 % de l’ensemble des entreprises européennes.

Ce printemps, des organisations professionnelles de niveau européen ainsi que des représentants des administrations nationales chargés des PME (délégués PME) ont déjà convenus de maintenir les quatre piliers existants du SBA, soit :

l’accès au financement: même si certains signes laissent entrevoir des perspectives plus favorables, les PME manquent encore grandement de solutions abordables par rapport à leurs besoins de financement;

l’accès aux marchés/internationalisation: pour que les PME puissent se développer, de nouveaux marchés doivent être explorés;

l’entrepreneuriat: il est essentiel d’apporter un soutien continu aux entrepreneurs potentiels, du fait de la persistance de niveaux de chômage élevé, notamment parmi les jeunes;

l’amélioration de la réglementation: l’allégement des charges administratives continue de figurer parmi les objectifs prioritaires, même si des progrès ont été observés dans ce domaine.

Pour pallier les pénuries de compétences ressenties dans de nombreuses économies européennes, il a également été convenu d’ajouter un cinquième pilier visant à rendre encore plus stable la politique de l’UE à l’égard des PME :

la formation et compétences des entrepreneurs et du personnel: pour assurer la croissance économique, les entrepreneurs ont eux-mêmes besoin de compétences ainsi que de personnel qualifié.

Pour donner votre avis et vos suggestions rendez vous sur la page suivante :

http://ec.europa.eu/eusurvey/runner/NewSBAsurvey2014.

La consultation publique de la commission européenne est ouvert jusqu’au 15 décembre 2014 et prend la forme d’un questionnaire.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons