Appel à projets « LabCom » : quand les organismes de recherche publics et les PME/ETI créent un laboratoire en commun

Lancé par l’Agence Nationale de la recherche (ANR), ce nouvel appel à projets dit « LabCom » a pour objectif de faire en sorte que le monde de la recherche académique se rapproche des entreprises, et qu’il puisse être en capacité d’entendre et de comprendre leurs problématiques avant de les aider à s’engager dans une démarche partenariale.

Plus largement, l’ambition du programme est la création d’au moins 100 laboratoires sur 3 ans, représentatifs de l’ensemble des acteurs de la recherche académique, avec une montée en puissance progressive, créant autant de relations structurantes pour les PME et ETI concernées.

Un laboratoire commun (LabCom) est constitué par la signature d’un contrat définissant son fonctionnement et notamment :

  • une gouvernance commune,
  • une feuille de route de recherche et d’innovation,
  • des moyens de travail permettant d’opérer en commun la feuille de route,
  • une stratégie visant à assurer la valorisation par l’entreprise du travail partenarial.

Deux phases sont soutenues par l’ANR sur une durée de trois ans.

La phase de construction du laboratoire commun d’une durée souhaitée de 6 mois au plus (12 mois maximum), dont l’aboutissement est la signature du contrat de laboratoire commun – Financé à hauteur de 50 K€,

La phase de fonctionnement du laboratoire commun qui démarre à la validation par l’ANR du contrat de laboratoire commun, est financée par l’ANR pour la durée restante (durée totale de 36 mois) pour un montant maximal de 250 k€.

Le montant total de l’aide ANR ne pourra :

  • dépasser 300 k€ sur une durée de 3 ans.
  • dépasser le montant des dépenses réalisées par les bénéficiaires.

Les dossiers seront sélectionnés sur la base des critères suivants :

Pertinence au regard des orientations de l’appel à propositions :

  • adéquation de la proposition aux objectifs du programme,
  • effet incitatif et valeur ajoutée du programme LabCom pour les proposants, organisme de recherche et entreprise,
  • effet structurant de la subvention demandée pour la collaboration
  • soutien par un pôle de compétitivité (non obligatoire),
  • complémentarité par rapport au portefeuille de LabCom déjà financés et capacité budgétaire de l’ANR.

Qualité du Partenariat Public-Privé

  • inscription du partenariat dans la stratégie de l’entreprise et de l’organisme de recherche,
  • apports de l’organisme de recherche et de l’entreprise,
  • synergie, potentiel et crédibilité du partenariat en termes de créativité scientifique, d’innovation, de développement économique,
  • crédibilité commerciale et potentiel de développement économique de l’entreprise.

Qualité et adéquation du montage

  • management et coordination, qualité de la gouvernance,
  • management de la propriété intellectuelle,
  • ambitions et engagement réciproque des partenaires, implication des personnels, laboratoire académique et entreprise,
  • pertinence du calendrier,
  • stratégie de pérennité,

Le dispositif « LabCom » est ouvert jusqu’au 28 novembre 2014.

Pour davantage de renseignements sur l’appel à projets de création de laboratoires communs entre organismes de recherche publics et PME/ETI, vous pouvez consulter le site de l’Agence Nationale de la Recherche, ou nous contacter.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons