L’édition 2014 du Concours national d'aide à la création d'entreprises innovantes est lancée !

Portée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) et Bpifrance, la 16e édition du concours de création d’entreprises innovantes vise à soutenir financièrement les projets les plus prometteurs d’entreprises innovantes.

L’édition 2014 élargit cependant, le champ des bénéficiaires par rapport aux éditions précédentes et accroît son soutien financier pour plus d’efficacité.

De forte notoriété, le concours national permet l’émergence des entreprises de technologies innovantes à fort potentiel et constitue, pour elles, un véritable tremplin.

Le concours est ouvert à tous les porteurs de projets quels que soient leur nationalité, leur statut ou leur situation professionnelle (étudiants, salariés du secteur public ou du secteur privé, demandeurs d’emploi etc.).

Le concours de création d’entreprise innovante est subdivisé en deux grandes catégories :

  • La première dénommée “en émergence” concerne les projets en phase de maturation et de validation technique, économique et juridique.
  • La seconde dénommée “création-développement” concerne les projets se situant juste en amont de la création de l’entreprise et doivent avoir établi la « preuve du concept ».

Catégorie “en émergence” :

Les dossiers de participation devront contenir :

  • Un descriptif du projet,
  • Les ressources humaines nécessaires à sa menée,
  • Les moyens nécessaires à la maturation du projet,
  • Le marché visé,
  • Les caractéristiques de l’entreprise envisagée,

Les lauréats « en émergence » se verront offrir, à titre personnel, une subvention d’un montant maximum de 45 000 € pour financer jusqu’à 70 % des dépenses nécessaires à la maturation de leur projet.

Catégorie “création-développement” :

Seuls les dirigeants d’entreprises de technologies innovantes créées depuis le 1er janvier 2013 peuvent concourir dans cette catégorie.

Les dossiers de participation devront contenir :

  • Un descriptif du projet,
  • Les ressources humaines nécessaires à sa menée,
  • Le marché et les objectifs commerciaux,
  • Le programme d’innovation,
  • Les aspects juridiques,
  • Les besoins financiers et le financement prévisionnel.

Cinq grands prix seront décernés pour cette catégorie « création-développement ». Le soutien financier des lauréats prendra la forme d’une subvention d’un montant maximum de 450 000 € versée à l’entreprise qu’ils auront créé. Cette subvention pourra financer jusqu’à 60 % du programme d’innovation de l’entreprise.

De plus, un prix “Tremplin Entrepreneuriat Etudiant” sera décerné aux meilleurs projets issus des Pôles Etudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE). Il attribuera dix prix de 10 000 € et jusqu’à 40 prix de 5 000 €, de quoi donner l’envie d’entreprendre aux étudiants.

Les dossiers de candidature doivent être déposés par voie électronique avant le 17 février 2014.

Pour davantage de renseignements vous pouvez consulter le site dédié au concours national de création d’entreprises innovantes, ou nous contacter.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons