La BCE œuvre pour améliorer le financement de l'économie réelle et des petites et moyennes entreprises

“Les petites et moyennes entreprises constituent l’épine dorsale de l’économie de la zone euro“ selon les dires de M. Coeuré, membre du directoire de la Banque Centrale Européenne (BCE).

La BCE avec le soutien d’autres institutions européennes ont donc choisi de constituer un groupe de réflexion en vue d’améliorer le financement de l’économie réelle et des petites et moyennes entreprises.

Partant du constat selon lequel les établissements bancaires assurent les deux tiers des financements d’entreprises sur le territoire européen, un soutien à ses établissements promettrait d’accroître le nombre de prêts octroyés ainsi que le volume des montants accordés.

M. Coeuré souligne cependant, qu’il est inenvisageable pour la BCE d’intervenir en substitution de ces acteurs privés et surtout de supporter un éventuel transfert des risques.

Mario Draghi, Président de la BCE, avait à ce titre, énoncé en mai dernier : “[qu’] une consultation avec d’autres institutions européennes concernant des initiatives destinées à promouvoir le fonctionnement du marché des titres adossés à des actifs garantis par des prêts » (outil de financement des PME), avait été lancée.

Les modes d’action de la BCE restent donc à déterminer mais l’initiative est lancée !

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons