Lancement du fonds Amorçage Technologique Investissement (ATI)

Géré par CEA Investissement, ce fonds aura pour vocation de soutenir les jeunes entreprises françaises des secteurs suivants :

  • L’énergie et l’environnement,
  • La santé, la sécurité,
  • Les micro et nanotechnologies,
  • Toute activité à forte dominante technologique (notamment dans les domaines de la production, de la maîtrise et du stockage de l’énergie, la micro-électronique, les sciences du vivant, la medtech, les matériaux, les logiciels, etc.)

Sa dotation initiale est de 38 M€ : 18 M€ provenant du Fonds National pour l’Amorçage (FNA), 13 M€ apporté par le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA), 4 M€ par EDF, 2 M€ par Safran et 1 M€ par BioMérieux.

Le fonds Amorçage Technologie Investissement offrira un soutien financier compris entre 500 000 et 800 000 € aux sociétés sélectionnées.

Par ailleurs, les entreprises soutenues auront la possibilité de faire appel au CEA, pour profiter de son expertise et de ses infrastructures. Cela leur permettra, entre autre, de ne pas supporter le coût de certains matériels et équipements.

EDF, Safran et BioMérieux offriront eux aussi leur expertise en matière d’innovation, si l’entreprise le souhaite.

Pour être éligible au fonds ATI les sociétés doivent :

  • Avoir moins de 8 ans,
  • Être une TPE de moins de 50 salariés et être en phase de démarrage ou d’amorçage qui ne dégage normalement pas de chiffre d’affaire,
  • Être innovante : id est avoir au moins 15 % de ses dépenses annuelles consacrées aux activités de recherche et développement, ou être labelisé “entreprise innovante” par OSEO,
  • Intervenir dans les secteurs technologiques pré-cités,
  • Avoir des associés majoritaires prenant l’engagement extrastatutaire, de s’engager ou de s’associer à un processus de liquidité à horizon huit à dix ans maximum.

Pour davantage d’informations vous pouvez consulter le site du CEA Investissement, ou nous contacter.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons