Nouvel appel à manifestation d'intérêt de l’ADEME et de TOTAL en vue de soutenir le développement d’utilités et de procédés économes en énergie.

Avec un objectif de réduction des consommations énergétiques de ce type d’utilités et procédés de 20 % à l’horizon 2020, ADEME et TOTAL souhaitent, par ce 8ème appel à manifestation d’intérêt (AMI), piloter et soutenir financièrement le développement de procédés innovants économes en énergie.

Cet AMI vise à soutenir des projets de R&D orientés vers le développement de démonstrateurs industriels ayant pour objet d’en démontrer la faisabilité et de valider de nouvelles technologies économes en énergie. Il n’y a aucune contrainte prédéfinie sur le budget global des projets ni sur le montant des aides demandées, qui seront donc appréciées au cas par cas.

Pour favoriser l’émergence de nouvelles technologies, cet AMI vise aussi à aider les PME dans la réalisation (via un financement) d’études préparatoires au montage d’un projet de démonstration dans la limite d’un budget global de 100 000 € et d’une durée de 6 mois.

La mesure s’adresse donc à tous les acteurs concernés par la problématique de la performance énergétique des procédés et des utilités dans l’industrie et permet, pour les dossiers retenus, de recevoir un soutien financier de TOTAL, de l’ADEME ou des deux réunis.

Toutes les équipes de recherche, qu’elles soient publiques ou privées, peuvent candidater ainsi que les PME ou les grandes entreprises. Les candidats peuvent se présenter seuls ou non, mais, dans tous les cas, la participation d’une PME dans le consortium est obligatoire.

Les applications éligibles sont par exemple :

  • La récupération et valorisation de rejets thermiques,
  • Le stockage d’énergie,
  • L’optimisation de fours,
  • Les procédés de séparation et de séchage,
  • Les équipements électriques et équipements thermiques de l’industrie,
  • L’intégration énergétique,

Le dépôt des dossiers est possible jusqu’au 7 mars 2013 (pour la première session) et jusqu’au 4 juillet 2013 (pour la seconde).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’ADEME ou nous contacter.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons