Appel à projets Productivité & innovation dans les services : mars 2012 à mars 2013

Cet appel à projets est destiné à aider les entreprises de services, à renforcer leur productivité grâce à l’innovation sur la base d’une offre de service existante ou à créer. Pour les entreprises en création, il s’agit de rentrer sur le marché avec une productivité leur conférant un avantage compétitif par rapport à l’état de l’art du secteur. Par productivité, on entend la productivité du travail, définie comme la valeur ajoutée obtenue pour chaque unité du facteur de production « travail » utilisé. Celui-ci peut être mesuré par le nombre d’emplois (productivité par tête) ou par le nombre d’heures (productivité horaire). Cet appel à projets est piloté par OSEO, en lien avec la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS).

Les projets éligibles devront :

  • être exemplaires et présenter un caractère pérenne, évolutif et reproductible.
  • être novateurs dans les modalités de production du service proposé.
  • présenter des perspectives concrètes de commercialisation.
  • améliorer la productivité et/ou la compétitivité de l’entreprise, sans détériorer la qualité de la relation client.
  • répondre à des besoins identifiés et démontrables de la clientèle, intégrant fortement le souci et la capacité à mesurer la satisfaction client. L’entreprise devra obligatoirement faire participer un ou plusieurs clients au processus d’innovation. En effet, dans le domaine des services, l’innovation est un processus de co-creation de valeur auquel participe de façon essentielle le client du service proposé.
  • apporter des réponses innovantes de qualité à des attentes avérées de la clientèle. Les innovations retenues devront mettre en œuvre une technologie (régime aide à la RDI), non nécessairement de rupture, et pourront être selon les cas :

– une innovation de procédé : une nouvelle interface client, ergonomie, intelligibilité, système de prestations, etc.

– une innovation d’organisation : concernant l’organisation du travail, la gestion des connaissances, les relations de l’entreprise avec ses partenaires (sous-traitance), l’externalisation d’activités, etc.

Les projets devront démontrer une finalité opérationnelle claire (indicateurs), et être porteurs d’innovations. Le délai de réalisation des travaux ne devra pas, en principe, dépasser 18 mois. Ils seront appréciés en fonction des critères suivants :

  • le respect du champ de l’AAP,
  • la qualité des prestations fournies par l’entreprise (certificats de qualification, labels, etc.), et notamment la qualité de la relation client,
  • la prise en compte des impacts RH de l’innovation proposée,
  • l’exemplarité du projet, son caractère innovant et reproductible,
  • la nature stratégique du projet pour l’entreprise, et le degré d’implication dans le projet, notamment au plan financier,
  • l’analyse du marché, en réponse à des besoins exprimés, afin de satisfaire la demande,
  • les retombées économiques directes, notamment en termes de productivité,
  • la viabilité et le réalisme technique, économique et financier du projet.

A titre indicatif, le montant de l’aide se situera autour des 100 K€, ceci n’excluant en aucun cas des projets nécessitant davantage de moyens. Les dépenses éligibles sont :

  • les études de faisabilité technique, commerciale, organisationnelle et d’usage
  • la conception et la définition du projet
  • la mise au point de l’innovation par le personnel de R&D
  • les prestations de conseils extérieurs
  • la réalisation de prototypes, de maquettes
  • les frais de propriété intellectuelle (pour les PME)
  • l’achat ou l’amortissement d’équipements
  • l’acquisition de connaissances techniques
  • les frais de sous-traitance
  • etc.

Pour plus d’information, le cahier des charges complet de l’appel à projets ou nous contacter.

Show Buttons
Share On Linkedin
Contact us
Hide Buttons